Le genre musical « chaâbi » est d’apparition somme toute assez récente : il date des débuts du XXème siècle. Dominé par la haute stature du cheikh el-Hadj M’hamed El-Anqa, le chaâbi est indissociable de la capitale, Alger, et de sa fameuse Casbah. Il est surtout caractérisé par la qualité et la variété des textes dont il a fait son répertoire.

A lire aussi en version anglaise – Read more for english version

Puisant principalement à ses débuts dans les œuvres des poètes algériens du haouzi, comme chez les poètes marocains du genre moghrabi avant lui, il a fini, devant l’incomparable variété thématique et métrique de l’école marocaine de melhoun, par lui emprunter la majeure partie de ses textes et par devenir une sorte de genre synthétique et rythmiquement renouvelé.

A la source du Chaâbi, il y a la poésie maghrébine ou « melhoun » que l’on a appelé aussi « poésie arabe populaire » ou « poésie arabe dialectale ». Mais cette appellation a désormais disparu. La spécificité du poète de melhoun est de ne pas utiliser l’arabe classique mais également d’écrire cette poésie dans le but qu’elle soit chantée ou déclamée.

Le chant du Melhoun

Et si on s’attache au contenu de la poésie « melhoun », il possède principalement une « force de persuasion », avec un côté allusif et allégorique, ainsi qu’une musicalité intrinsèque. Des spécificités que l’on retrouve, bien évidemment dans la musique chaâbi.

Au XVIème siècle, la langue familière de la poésie melhoun est très usitée dans le monde arabe. Le style est à sa pleine maturité. Ses qacidas (poèmes) font le récit de batailles comme celle de Mazagran où le grand barde algérien du Prophète Siddi Lakhdar Benkhlouf nous décrit la bataille à laquelle il prit part en 1558 près de Mostaganem. C’est le chant de la déroute des troupes espagnoles d’Oran.

Parmi les grands poètes du Maghreb et les plus talentueux cheikhs du chaâbi, on relève bien sûr le grand El hadj M’hamed El Anqa mais aussi El-hadj Mrizeq, El-hadj El Hachemi Guerrouabi, Cheikh Maazouz Bouadjadj, etc.

Prochainement sur le blog, nous nous intéresserons à l’histoire des chansons et des sujets chantés par El Gusto, hommage à la tradition chaâbi.

————————————————————–

The Chaabi Tradition / An Introduction to the History of Chaabi (1)

Chaabi is a genre of music that seems quite recent: However it dates from the start of the 20th century. Dominated by the huge reputation of Sheik El Hadj Mohamed El-Anqa, chaabi is inseparable from the capital, Algers, and the famous Casbah. It is mainly characterised by the quality and variety of the lyrics contained in its repertoire.

Drawing mainly in its infancy from the works of Algerian Hazoui poets, like the Moroccan Moghrabi poets of melhoun before them, Chaabi ended up with a variety of themes and rhythms comparable with the Moroccan school by borrowing most of its texts and becoming synthetic and rhythmically repetitious.

As a source of Chaabi, the Maghreb poets or ‘Melhoun’ were also known as ‘popular Arabic poetry’ or ‘dialectical Arabic poetry’ but this name has now disappeared. The specificity of the Melhoun poets is not meant to be used in classical spoken Arabic but it was written as poetry that was meant to be sung or performed.

The song of Melhoun

If we look at the contents of the Melhoun poetry, it possesses mainly a ‘type of persuasion’, with a sort of allusiveness and symbolism, as well as an intrinsic musicality. Specifically found of course in Chaabi music.

In the 16th century, the colloquial language of the Melhoun poets was very much used in the Arabic world. The style is full of maturity. The poems are the stories of battles such as Mazagran where the great Algerian bard the Prophet Siddi Lakhadar Benkhlouf describes the battle which he took part in, in 1558 near to Mostaganem. This is the song about the defeat of the Spanish troops in Oran.

Among the great poets of Maghreb and the very talented cheikhs of Chaabi, there is of course the great El hadj M’hamed El Anqa but also El hadj Mrizeq El Hachemi Guerrouabi, Cheikh Maazouz Bouadjadj etc.

Coming soon in our blog, we will focus on the history of the chaabi songs and the subjects of the songs by El Gusto, paying tribute to the Chaabi tradition.

 

 

 

Publicités