La mandore ou mandole également connu sous le nom de « gallizona » ou de « gallichon, » est un instrument de musique à cordes du Moyen Âge, semblable au luth, avec 3, 4 ou 6 cordes qui produit un son plus aigu. Sa caisse en forme de demi-poire préfigure la mandoline dont elle est l’ancêtre.

Cet instrument n’est plus en usage. Même avec la réactualisation de la musique ancienne à la fin du XXe siècle, on lui a toujours préféré le luth.

Le chaâbi utilise un instrument issu de la musique arabo-andalouse apparenté à la mandole (aux sonorités de guitare, munie de quatre cordes doubles en métal).

La mandole algérienne a été créé en 1930, à Alger, par un luthier du nom de Bélido, sur une idée du grand chanteur du chaâbi, Hadj M’hamed El Anka (1907-1978). La mandole est devenu l’instrument principal du chaâbi algérois et la musique kabyle dans ses variantes chaâbi et traditionnelles, et souvent introduit par beaucoup de groupes musicaux dans différents genres.

Le terme mandole (mais non mandore) peut également désigner le ténor de la famille des mandolines, accordé une octave en dessous du soprano. Chez les anglo-saxons, le terme mandola désigne l’alto de cette famille, une quinte sous le soprano.

Crédits photos: Quidam Productions

Publicités